top of page

Le 18 juin pour une mobilisation forte

La CGT ADP engagée pour toujours plus de justice sociale


18 juin, tous ensemble

Après l'appel de l'Union Locale CGT de Roissy aux forces syndicales de la plateforme aéroportuaire de Paris CDG pour mobiliser le monde du travail pour plus d'emplois, de meilleurs salaires, l'amélioration de nos conditions de travail, le respect du droit de grève, … la CGT Aéroports de Paris a déposé un préavis de grève pour le 18 juin 2024.

 

Les raisons de se mettre en grève et de manifester sont malheureusement plus que jamais d'actualité.

 

Le résultat des élections européennes, où l’abstention et l’extrême droite ont atteint un record, et la décision du président de la République d’organiser des élections législatives en trois semaines, imposent une réaction du monde du travail.

 

Les choix politiques ont des conséquences directes sur la vie des travailleuses/eurs et la CGT considère que l'action syndicale est essentielle pour défendre les droits sociaux et les libertés.

 

Aujourd'hui, le temps presse car la décision de Macron vient tout chambouler, même dans notre petite vie interne ADPienne !

 

La politique, dans son sens le plus noble, c'est la vie de notre société, elle n'appartient pas qu'aux politiques, c'est aussi notre sujet pour l'émancipation des salarié.e.s, le rassemblement, la fraternité, la solidarité, la paix ici et ailleurs !

 

Nous appelons à manifester 18 juin, pour porter nos revendications et parce que le monde du travail a besoin d’espoir et de perspectives. Il faut répondre à l’urgence sociale et environnementale, avec des propositions fortes pour augmenter les salaires et les pensions, défendre notre industrie et nos services publics et gagner le droit à la retraite à 60 ans.

 

Ni recul social, ni banalisation du racisme et de la xénophobie. Forte de son histoire, la CGT prend toutes ses responsabilités pour empêcher qu’à nouveau les travailleuses et les travailleurs ne soient enfermés dans une fausse alternative entre l’extrême droite et le néolibéralisme, dont les forces de l’argent seraient les plus grandes gagnantes.

 

La CGT appelle le monde du travail à se syndiquer, à s’organiser, à participer à toutes les initiatives de mobilisation contre l’extrême droite et contre la politique d’Emmanuel Macron, en commençant par la manifestation du 18 juin 2024.

Commentaires


bottom of page